Sondage précédent Sondage suivant

Education

En cours d'histoire, faudrait-il donner la priorité à l'enseignement...

1823 votes

Terminé

...des fondements de l'identité française.
65,33 %
...des deux dernières guerres mondiales.
2,36 %
...de la France révolutionnaire au monde multipolaire.
17,06 %
...essentiellement des génies français qui ont fait l'histoire de France.
10,09 %
Ne se prononce pas.
5,16 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 4.0/5

Commentaires (38)

Francois D.

Ne pas compartimenter l'histoire!

RépondreSignaler21 nov. 2017 à 18h24

Michel C.

Enseigner l'histoire des territoires qui ont fait la France, des origines au deuxième conflit mondial est une nécessité qui doit permettre à tous les élèves français de comprendre d'où nous venons, ce que nous étions, ce que nous sommes devenus, ce que l'époque actuelle à d'insupportable, ce qu'on nous vole ce qu'on nous impose sans vergogne sous prétexte de mondialisation. Pour comprendre la France et pour l'aimer, il faut en connaitre l'histoire et la langue.

RépondreSignaler20 nov. 2017 à 14h43

Michel C.

L'identité française c'est le roman national.

RépondreSignaler20 nov. 2017 à 12h51

Beatrice L.

L'histoire de France dans toute son intégralité!

RépondreSignaler18 nov. 2017 à 22h37

Richard M.

Respectons l'histoire de France dans toute son intégralité

RépondreSignaler16 nov. 2017 à 12h34

Halldor H.

Ces réponses ne conviennent pas du tout à un vrai programme d'éducation , ce ne sont que des propositions avec un intérêt politique , que certainement l'on peut reconnaître comme étant importants , mais vérité est qu'un programme moderne est extrêmement divers et apprend plus que la nation , elle apprend le monde .

RépondreSignaler14 nov. 2017 à 07h02

Bernard H.

Priorité doit être donnée à l'ensemble de l'histoire de France, qui représente les fondements de l'identité française. Ce n'est pas parce que la France n'a toujours pas su faire la synthèse de son histoire, entre les siècles de la Monarchie et ceux de la République, qu'il faut continuer sur la base de cette infirmité. Les Russes ont parfaitement réintégré l'ensemble de leur histoire : période des tsars, révolution bolchevique, communisme et période actuelle. N'oublions pas que 1789 a été suivi en 1793 du génocide vendéen (140 000 morts), période où nous avons appris au monde comment organiser un génocide. Commencer l'histoire de France par cette période serait une profonde erreur. Des faits, rien que des faits dans l'enseignement de l'histoire, oui, mais aussi tous les faits significatifs.

RépondreSignaler11 nov. 2017 à 22h46

Anthony B.

Le sondage me gêne un peu étant donné qu'il faut tout enseigner. La gauche est critiquée par ses choix idéologiques alors il ne faut pas faire pareil.
Ceci dit, puisqu'il faut bien donner une priorité, l'école en France n'étant pas l'école française mais l'école de la République Française, cela me paraît cohérent de s'axer sur l'histoire de cette dernière.

RépondreSignaler8 nov. 2017 à 14h54

Eberhardt W.

Il aurait fallu pour se sondage de permettre des réponses multiples. L'identité française n'est pas suffisante, car elle ne peut que se comprendre par rapport à ce qu'elle a de commun et de différent avec les autres pays d'occident dans une première étape et de commun et de différent avec les "Orients".

RépondreSignaler5 nov. 2017 à 18h03

joelle v.

identites francaise bien sur

RépondreSignaler4 nov. 2017 à 20h26

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.