Sondage précédent Sondage suivant

Sécurité

Faut-il supprimer les radars automatiques ?

860 votes

Terminé

Oui l'Etat se sert des radars automatiques comme un impôt.
17,44 %
Oui en plus de s'en servir comme un impôt les radars sont mal placés et ne servent pas à alerter les conducteurs juste à leur prendre de l'argent
19,07 %
Non les radars permettent de rendre les routes plus sûres.
10,58 %
Non, mais il faut les mettre dans les endroits vraiment utiles à la sécurité routière.
51,05 %
Ne se prononce pas.
1,86 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 3.0/5

Commentaires (35)

Dominique H.

Avec les voitures autonomes, il va falloir que l'Etat trouve d'autres sources de recettes!

RépondreSignaler1 déc. 2017 à 19h03

cesar r.

La politique de "sécurité routière" en France depuis 2003 en général et 2012 (hollande)en particulier : est un ECHEC
pour trois rasons au -:
1 La baisse de la mortalité est du à la lutte contre l alcool et la drogue et non par par la multiplications des radars sur routes( c'est maintenant une certitude avérée par plusieurs spécialistes du sujet) donc les radars sont très peu efficaces cqfd
2La "persecution" engagée contre les automobilistes avec des moyens qu' on ne déploie pas contre le terrorisme voyez l 'attend de Nice 11 repérages d'après les cr judiciaires de jJT Nationaux et une réponse de l état absolument décalé eu égards à la menace résultats près de 200 morts...
ET des milliers de permis supprimés chaque année et onentends ces responsables de tous bords se gargariser de décalrations contre le chômage..
Résultats
INséCURité et chômage. 3 Dernières conséqunce de cette politique nocive pr la Nation le fossettes creuse durablement entre les forces de l'ordre et les français. C changeons les priorités la lutte anti terroriste doit passer avant la "persécution anti voitures".

RépondreSignaler26 nov. 2017 à 23h04

Marie-Martine F.

Mal placés. Pompes à fric.

RépondreSignaler26 nov. 2017 à 15h48

Benoit H.

Les radars sont tout simplement un impôt déguisé. Il y a une autre solution technologique à mettre en place comme le bridage pur et simple de nos véhicules mis en relation avec un GPS cela permettrais de réellement respecter les vitesses obligatoires. Concernant la sécurité routière les autorités ne font que des mesures qui touche à notre porte feuille plutôt que de forcer les constructeurs à rendre nos voiture plus sur.

RépondreSignaler22 nov. 2017 à 21h33

Jean B.

Au delà de la question des radars, c'est surtout la question des points de permis qu'il faut reconsidérer, notamment, la perte de point pour les très petits dépassements de vitesse n'a aucun sens.
En revanche, il faudrait durcir les sanctions de toutes sortes contre les chauffards invétérés.

RépondreSignaler28 nov. 2017 à 14h17

Jean B.

@Benoit H. Le bridage me parait dangereux pour la sécurité (car une réserve de puissance et de vitesse peut s'avérer parfois vitale dans certaines circonstances ) et surtout il ne peut s'appliquer qu'à un seul niveau de vitesse

RépondreSignaler28 nov. 2017 à 14h15

Franck Pierre S.

Placer les radars dans des endroits plus accidentogène pour une efficacité contre la mortalité routière
Conserver le permis à point tel qu'il est pour un voir un bon outil dissuasif
Durcir les sanctions envers la délinquance routière

RépondreSignaler22 nov. 2017 à 00h05

Francois D.

Les radars sont une poule aux œufs d'or! l'état joue sur le volume d'amendes à 130 euros et ça rapporte gros!
si l'on passe à 600 euros l’excès de vitesse, 600 euros l'alcoolémie contraventionnelle, je peux vous assurer que demain, tout le monde respecte les limitations et qu'il y aura beaucoup moins de morts! et ceux pour qui 600 euros n'est pas assez dissuasif, on peut indexer l'amende aux revenus! le permis à points ne sert à rien! Les gendarmes en brigade n'ont plus le temps d'aller faire de contrôles, pas assez nombreux!

RépondreSignaler21 nov. 2017 à 09h37

Gior G.

Ce ne sont pas les.radars qui securisent nos routes qi il faut supprimer , c est le regime du permis a points.Ne conservet que la sanction financiere quitte a en modifier le bareme.

RépondreSignaler19 nov. 2017 à 11h15

Bernard H.

Ils doivent être impérativement localisés aux endroits accidentogènes, d'abord pour remplir leur mission première : être au service de la sécurité, ensuite pour participer activement à la création d'un climat de confiance entre les détenteurs de l'ordre et les citoyens. Oui, je sais qu'en disant cela, je rêve. Mais je le dis tout de même pour attirer l'attention sur la contre performance permanente qu'ils génèrent, par leur situation dans des endroits qui ne visent que la collecte de contraventions. Ensuite on se plaint que personne n'a plus confiance en personne. Ceci est la conséquence de cela. Que les représentants de l'ordre public qui définissent la localisation des radars s'en tiennent à leur rôle ; la sécurité d'abord et avant tout, plutôt que de se transformer en valets de Bercy.

RépondreSignaler18 nov. 2017 à 17h55

CYRILLE T.

Pour moi c'est oui et on met des gendarmes comme avant sur les routes.

RépondreSignaler17 nov. 2017 à 16h53

Alexandra K.

Les conducteurs ne sont pas assez vigilants. Malheureusement les radars sont nécessaires pour limiter "la casse".

RépondreSignaler17 nov. 2017 à 14h19

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.