Sondage précédent Sondage suivant

Sécurité

Je pense qu’il faut créer des places de prison pour favoriser la réinsertion par des conditions de détention plus humaines :

2688 votes

Terminé

Oui
61,35 %
Non
31,18 %
Je ne sais pas
7,48 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 4.0/5

Commentaires (75)

Lucie L.

Et des asiles psychiatriques !

RépondreSignaler4 janv. 2018 à 14h42

Armelle30/12/ G.

Créer des places de prisons, oui, c'est l'évidence, mais attention à ce que ces prisons ne soient pas "trop confortables".

RépondreSignaler18 déc. 2017 à 08h46

Laurent C.

Oui, je suis pour créer des places, mais certainement pas pour "favoriser la réinsertion par des conditions de détention plus humaines", je ne suis pas certain de comprendre cette formulation d’ailleurs.
La réinsertion serait favorisée par de meilleurs conditions de détention ? Mais de quoi parle-t-on au juste ?
Il y'a des personnes âgées qui vivent dans de moins bonnes conditions dans des "mouroirs", que les détenus dans nos prisons. Inutile de parler des sans-abris, sujet déjà évoqué d'autres Amoureux de la France.

Les gardiens sont sous pression, par manque de moyen, manque d'autorité et de soutient de leur hiérarchie. Il suffit de voir les statistiques des agressions verbales et physiques des gardiens pour comprendre. La corruption pour laquelle la lutte semble faible. Sinon, comment expliquer l'accès des détenus aux téléphones, drogues, etc...

Et donc, rajouter des conditions plus humaines favoriserait la réinsertion ?
Il faut plus de bancs de musculation, de terrains de basket, un meilleur débit Internet et un bouquet de chaines complet ?

Il y'a un moment ou il faut comprendre qu'une prison, ce n'est pas une colonie de vacance. Il est évident que placer un petit voleur non violent avec des assassins et des violeurs n'est pas adapté.

Mais maintenant, les violeurs, pédophiles, terroristes, assassins et j'en passe, n'ont plus leurs places dans nos sociétés. Il faut que les peines soient appliquées et entièrement, il faut arrêter de chouchouter des individus qui n'ont aucune peur du milieu carcérale ni même des représentants de l'ordre.

Quant à la petite délinquance, un bon séjour de quelques mois/années avec une discipline de fer passerait l'envie d'y retourner. De plus, si la prison était perçue comme une institution redoutable, ça ferait réfléchir pas mal de personnes avant d'aller brûler des voitures pour la Saint Sylvestre et autres larcins qui pourrissent la vie d’honnêtes gens.

Conditions plus humaines... il faut aller expliquer ça a des familles qui payent avec leurs propres deniers (via leurs impôts) le séjour de personnes qui auront violés et/ou tués leurs proches...
Et on appelle ça la Justice...

RépondreSignaler7 déc. 2017 à 03h28

Benoît B.

Séparation des délinquants par catégories pour ne pas mélanger le petit voleur d'épicerie avec un Jacques Mesrine!

RépondreSignaler6 déc. 2017 à 22h05

Eddy H.

Il suffirait de vider les prisons des étrangers qu'ils fassent leur peine dans leur pays

RépondreSignaler6 déc. 2017 à 18h50

Vivien M.

Plus humaine en terme de surpopulation ou de conditions d'hygiène mais arreter les regimes de faveurs salle de sport abonnement TV etc..

RépondreSignaler30 nov. 2017 à 18h12

Christophe E.

Des places de prison, oui mais pour punir dans de bonnes conditions par exemple mise en isolement. Penser à la réinsertion en fin de peine.
Il fut susciter la crainte d'un retour en prison. Et non donner l'image perpétuelle de colonies de vacances.

RépondreSignaler26 nov. 2017 à 23h24

dominique r.

Pour certains délits mineurs, il faut une alternative à la prison, car l'incarcération peut avoir l'inverse des effets escomptés, vu le mélange de ces populations à l'intérieur des établissements. Il faudrait également éviter autant que possible trouver une alternative pour les personnes qui ont un travail stable. Il y en a peu, mais quand ils ont purgés leur peine, il se retrouve démunis.
La prison est un sujet délicat, qui mérite une profonde réflexion, y compris avec le personnel des établissements. Il faut éviter les position idéologiques à la Taubira ou à son inverse.

RépondreSignaler24 nov. 2017 à 23h43

Alain C.

La prison est malheureusement l'école du vice.
Comment remédier à cela et quel en sera le coût et qui paiera ?

RépondreSignaler21 nov. 2017 à 11h54

Arnaud C.

Il faut rétablir la peine de mort pour faire de la place dans les prisons et faire faire des économies aux français

RépondreSignaler19 nov. 2017 à 10h56

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.