Sondage précédent Sondage suivant

Sécurité

Je pense qu’il faut mettre fin à l’impunité et punir plus sévèrement les délinquants et les criminels mineurs :

2547 votes

Terminé

Oui
81,55 %
Non
17,35 %
Ne se prononce pas
1,10 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 5.0/5

Commentaires (49)

Kevin Z.

je pense qu il faut taper dans le portefeuille des parents qui lâchent prise complètement.
Plusieurs "une échelle de peine" est possible comme suit (uniquement pour mineur français)
-suppression partielle pendant une durée limite de toutes aides social (caf apl etc..) des la première commission d un délit de la part du mineur.
-suppression total (suivant la gravite du délit et en cas de premier récidive) et pendant une durée limite de toutes aides social (caf apl etc...).
-suppression total et pendant une durée illimitée de toutes aides social (caf apl etc..) en cas de récidive.
-suppression total et définitif de toutes aides social (caf apl etc) en cas de commission de crime
Je me répète mais c'est mesures sont pour les mineurs français.
En cas de commission de crime ou délit d un mineur étranger en situation légal ou illégal s'est expulsion systématique et immédiate vers le pays d origine

RépondreSignaler28 nov. 2017 à 08h17

Benoît B.

Oui il faut construire plus de places en prison pour des peines réellement appliquées et par la même occasion trier les prisonniers par catégories (ne pas mélanger les petits délinquants et les gros caïds)! De plus quand on voit qu'à peine 30 ans certains ont un casier judiciaire à donner le tournis il faut définitivement les mettre à l'écart du reste de la société!

RépondreSignaler26 nov. 2017 à 12h29

Tess C.

oui l'âge n'est pas une excuse !

RépondreSignaler5 nov. 2017 à 20h14

Alexandre S.

Le projet FILLON de baisser à 16 ans la majorité légale, était une bonne idée.

RépondreSignaler4 nov. 2017 à 19h06

Bernard H.

Tout à fait d'accord avec Jacques L.

RépondreSignaler4 nov. 2017 à 15h01

marc b.

La france est laxiste, elle devrait être plus severe. Quand un jeune mineur a déjà un casier bien rempli, arrêtons de le mettre dehors et de lui laisser soit disant une seconde chance. Ce jeune sera un gros délinquant de merde plus tard et la prison lui fera les pieds, ou bien l'envoyé à l'armée.

RépondreSignaler4 nov. 2017 à 04h31

Yannick H.

Il faut conserver dans notre droit "l'excuse de minorité". Mais sans doute en abaisser l'âge, compte tenu de la "maturation" plus rapide des enfants, de nos jours. Et il faut non pas des sanctions plus sévères en nombre d'années de prison, ce qui ne peut que les rendre pires, mais des sanctions plus douloureuses, dont la crainte de la réédition soit réellement dissuasive. Par exemple, tâches harassantes ou écoeurantes à accomplir.

RépondreSignaler2 nov. 2017 à 23h46

Heissmer P.

Il faut les déplacer en campagne. Cela permettra de revitaliser les territoires

RépondreSignaler2 nov. 2017 à 16h55

jean j.

Il faudrait un peu d'action , par exemple tendre des traquenards aux délinquants de banlieue comme ils le font pour nos policiers , pompiers , médecins . Au caillassage , il faut répondre par des tirs à balles réelles . Il est grand tant de nettoyer la France , sans compter les personnes qui ont à subir la loi des petits caïds au quotidien .

RépondreSignaler4 nov. 2017 à 09h16

jean j.

@Heissmer P. Je ne veux pas de cette pollution en campagne , gardez les dans leur ghettos !

RépondreSignaler4 nov. 2017 à 09h11

Etienne L.

c'est la même chose on ressasse et rien ne bouge et en plus on édifie des monuments en mémoire des délinquants (ceux qui sont morts dans un transfo EDF)

RépondreSignaler2 nov. 2017 à 09h44

Sonny R.

@Etienne L. ça ne devait pas être des lumières pour mourir de la sorte en un éclair.

RépondreSignaler3 nov. 2017 à 07h54

Caroline B.

Non, je pense qu'il faut que les sanctions soient réelles et simplement appliquées dans un temps correct. Sévèrement : si récidive.

RépondreSignaler1 nov. 2017 à 16h34

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.