Sondage précédent Sondage suivant

Sécurité

Quelle solution doit être choisie pour le retour des djihadistes et leur famille en France ?

1346 votes

Terminé

Refuser leur retour ainsi que la famille entière.
73,63 %
Refuser leur retour sauf pour la famille (femme et enfants).
5,27 %
Accepter leur retour pour les juger en France.
19,91 %
Je ne sais pas.
1,19 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 5.0/5

Commentaires (75)

Lcdsm L.

Si possible les neutraliser sur les théâtres d'opération avant qu'ils ne reviennent en France.

RépondreSignaler30 nov. 2017 à 09h30

Marie d.

Notre société porte une responsabilité dans la "conversion" de ces personnes devenues djihadistes. Alors il faut assumer et chercher une solution. Je ne voudrais pas faire subir aux populations des pays où ils étaient partis de garder ces énergumènes que nous avons fabriqués. Les communistes ont pratiqué le "lavage de cerveau". Ce n'est peut-être pas l'idéal mais il faut peut-être passer par cette étape. En tout cas, on a besoin de bons psys et connaisseurs des mécanismes de la manipulation mentale !

RépondreSignaler29 nov. 2017 à 20h12

Franck B.

Les traîtres doit être déchus de la nationalité française sans exceptions s’ils ont une double nationalité , pour les autres incarcérés dans des camps HAUTES SÉCURITÉS , pour éviter qu’ils deviennent des bombes à retardement, ou remise de la peine de mort pour trahison à la France après jugement équitable

RépondreSignaler29 nov. 2017 à 13h37

David F.

Demandons des juridictions d'exception.

RépondreSignaler28 nov. 2017 à 23h21

Jean Claude C.

Ils doivent être jugés dans le pays où ils ont combattus, tout simplement !

RépondreSignaler26 nov. 2017 à 20h00

Benoit H.

Il faut garder les djihadistes loin de notre pays ainsi que leurs famille qui se trouve être un terreau de choix pour le développement de nouvelles filière, car si ils sont parti de notre pays c'est parce qu'ils n’adhèrent plus à nos valeurs .

RépondreSignaler22 nov. 2017 à 21h40

Francois D.

Pour une fois je suis d'accord avec la politique actuelle, on règle le problème sur place! Pour les femmes et surtout les enfants, au cas par cas.

RépondreSignaler21 nov. 2017 à 09h47

Jean-François A.

Ils ont trahi la France et combattus nos soldats. La déchéance de nationalité doit leur être appliquée y compris devenir apatride ainsi que leurs familles. Car avec un tel parcours il n'y a aucun espoir de le ré-assimiler. Le risque d'admettre ainsi des terroristes formés sur notre sol est trop grand. De même pour les enfants dont l'histoire familiale ne peut que les mener à rejeter la France.

RépondreSignaler20 nov. 2017 à 15h58

Eliane O.

La haine qui est en eux et leur volonté de destruction ne s'effaceront pas à leur retour en France, ils ont fait un choix et doivent l'assumer jusqu'au bout de leur vie. Quand on a tué, égorgé, réduit des hommes et des femmes en esclavage on ne partage aucune des valeurs de notre pays, leur place est d'être d'abord jugé là où ils ont commis leurs méfaits suivant les lois de ces pays, pourquoi les soustraire à la justice? Et surtout pourquoi nous mettre en danger, il y a eu assez de morts sur notre sol. Dernière chose nos prisons sont pleines et coûtent fort cher aux contribuables que nous sommes.

RépondreSignaler20 nov. 2017 à 15h36

Daniel L.

Il faut arrêter la culture de l'excuse

RépondreSignaler20 nov. 2017 à 10h54

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.